artistes


Faso Kombat

Au hasard des rencontres, deux jeunes gens imbus de la fibre musicale font connaissance. L'un se prénomme Malk'höm et l'autre David. Le premier a gravi les premières marches dans la musique en 1995 en Côte D'Ivoire et le second en 1999 au Burkina Faso Enthousiasme et bonheur de s'unir pour une même cause, angoisse et amertume tellement le chemin pour réaliser leur rêve est long et périlleux.

La persévérance et la foi aidant leur premier album voit le jour en 2004. Album qu'ils baptisèrent « Parcours de combattants » Coup d'essai coup de maître ; la jeunesse accueille bien l'album, et adopte le duo comme leur porte-flambeau. Ils sont surnommés les combattants et c'est fièrement que nos deux artistes arborent le titre « Faso Kombat » comme appellation de leur groupe.

Le rythme propre à eux est de l'Afro hip-hop. C'est-à-dire un Rap inspiré des rythmes de chez nous. Plusieurs thèmes sont traités dans leurs chansons Les orphelins, la condition de la femme, le chômage, pour ne citer que ceux-là. « David ou la beauté accrocheuse d'une voix, Malk''höm ou l'éloquence d'un verbe qui vous plante. Ce groupe a encore de beaux jours devant lui et le Faso devra en être fière et toute l'Afrique avec Leur Slogan : « FASO KOMBAT, le combat pour un futur où il fera bon vivre »

  • faso kombat1
  • faso kombat2
  • faso kombat3
  • faso kombat4

Fils 1er

Après une décennie passée à rechercher sa voie à travers le rap, ce jeune entre à l’école de musique "La dernière trompette" à Ouaga. Son entrée décisive en musique se fait à partir de sa participation à la réalisation de la compilation de variété sortie au Studio de l’Amitié à Fada N’Gourma. Gulmu Révélation – nom de cet album – révèle aux mélomanes un artistes à l’orée d’une carrière longue et prometteuse. Actuellement en attente de production, Fils 1er affûte ses armes, s’entraine au mieux pour mériter le prestigieux podium du FESDIG. Entre ragga ; afro-beat; reggae ; rap ; music traditionnelle gourmantché, il saura certainement partager le message de ses tripes.

Extrait audio :

  • Fils 1er

Le FESDIG, la valorisation de l'ensemble du patrimoine culturel